Pour les sources et inspirations, cliquez sur le logo YouTube en bas à droite de la vidéo pour accéder à la description. Si vous désirez participer à l'aventure de Mouton Lucide, regardez l'épisode "J'ai besoin de VOUS".

C’est très bon le Mojito, mais savez-vous seulement d’où il vient ?

Pour parler du Mojito il faut remonter à Francis Drake, le premier homme a avoir fait le tour du monde entre 1570 et 1580. Selon les sources soit c’est un corsaire soit c’est un pirate. La différence est que les corsaires suivent le code de guerre de leur pays d’origine alors que les pirates n’en ont rien à faire. faire. Mais bon dans tous les cas c’était un bandit qui pillait toutes les richesses qu’il trouvait.

Il avait un repère situé à la « Isla de la juventud », une ile cubaine. Une île paradisiaque : cocotiers, palmiers, carte au trésor. C’est d’ailleurs cette île qui inspira Robert Louis Stevenson pour écrire « l’île au trésor ».

Vers 1580, entre deux pillage et trois viols, il aimait y accoster avec son équipage pour boire un coup à la taverne, fêter leurs aventures et partager le butin. Il faut savoir qu’à l’époque la seule boisson alcoolisée disponible dans les tavernes c’était du tafia (l’ancêtre du rhum : trouble, pas raffiné du tout). Mais bon c’était de l’alcool et les pirates étaient des bonhommes.

Parfois les bateaux de la marine anglaise y accostaient aussi pour faire escale. Les marins en profitaient pour descendre aller à la taverne et boire un coup. Sachant que les anglais avaient déjà l’habitude des boissons raffinées en Angleterre, boire du tafia pour eux c’était franchement dégueulasse.

L’équipage de Francis Drake, eux, étaient soit vieux, soit édentés, soit alcooliques ou soit les trois en même temps. Francis Drake avait espoir d’enrôler ces jeunes marins qui venaient picoler à la table d’à côté. Jeunes, dans la force de l’âge avec la même passion pour la mer, ils étaient parfaits.

En voyant que ces jeunes puceaux grimaçaient en buvant le tafia, il eut une idée. Il sort, arrache quelques feuilles de menthe qu’il pile dans son verre de tafia, retourne à l’intérieur à la table des marins et leur fait goûter. Les marins goûtent, et ils kiffent ! Alors ils boivent, boivent, chantent, dansent, s’échangent leurs aventures d’amoureux de la mer, nouent des liens amicaux. Bref au petit matin ils sont tous torchés en train de dormir dans leur vomi. Et donc manquent à l’appel de leurs bateaux militaires.

Une fois le bateau de la marine parti Francis Drake leur explique qu’ils sont déserteurs et qu’ils sont recherchées par l’angleterre pour être mis au cachot. Hors-la-loi. C’est là que Francis Drake leur fait une proposition qu’ils ne peuvent pas refuser rejoindre son équipage, prendre la mer en toute liberté piller, violer. Bref le rêve (enfin pour tout aventurier de l’époque).

Il faisait ça régulièrement pour renouveler son équipage à tel point que la boisson a pris son nom. On appelait le Drake. C’était même devenu une sorte de code. Quand l’équipage se disait : allons leur faire un Drake à la table d’à côté, ça sous-entendrait : allons les recruter.

Cette recette est resté et c’est perpétuée aussi sous le nom de Drakecito. Bien plus tard pendant la prohibition aux USA, les américains allaient à cuba pour pouvoir boire en toute impunité à tel point que c’est devenu un business principalement exploité par la mafia. Du coup ce tourisme de masse a permis aux cubains de raffiner le rhum, de développer des machines à glaçons. Bref de tout ce qu’il faut pour séduire
les consommateurs américains.

C’est à ce moment-là qu’ils décident de rendre la recette du Drakecito plus sexy et plus accessible en rajoutant du sucre et de l’eau gazeuse. Ils l’appellent Mojito car c’est une contraction de l’espagnol « mojadito », qui veux dire légèrement mouillée. Ca allait bien pour une boisson coupée à l’eau quoi.

Au milieu des années 20 ans c’est devenu la boisson nationale de cuba et aujourd’hui c’est le Cocktail le plus consommé de France. Pour tous les assoiffés la recette est dans la description.

Merci à tous d’avoir visionné ma vidéo, c’est la première d’une longue série j’espère. Alors abonnez-vous pour être au courant des prochaines vidéos. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *