Pour les sources et inspirations, cliquez sur le logo YouTube en bas à droite de la vidéo pour accéder à la description. Si vous désirez participer à l'aventure de Mouton Lucide, regardez l'épisode "J'ai besoin de VOUS".

Les produits laitiers, une saloperie pour notre vie.

Une majorité de gens consomment du lait, pour son gout et sa texture. En plus, avec de si belles pub TV montrant des gens heureux, vantant les mérites des produits laitiers, on se dit forcément qu’il n’y à pas de mal à en consommer. Les médias nous dictent quoi consommer, et c’est pas nouveau.

Ca fait tellement longtemps que ce message marketing est répété, que la plupart des gens sont maintenant convaincus que les produits laitiers sont bons, et même essentiels, pour la santé. Et ce, malgré l’accumulation des preuves du contraire !

L’homme ne consomme le lait de vache que depuis qu’il peut le pasteuriser, c’est à dire depuis 1890. Mais c’est surtout depuis la seconde guerre mondiale qu’on en consomme en grandes quantités en Europe, la population était affamée, et les américains on poussé les européens à adopter leur modèle agricole, essentiellement basé sur les produits laitiers (en proposant le fameux verre de lait à l’école par exemple).
Le lobby laitier est devenu le lobby agricole le plus puissant en France,  il investit aujourd’hui des centaines de millions euros de publicité chaque année, se permet de placer des dirigeants dans les groupes de recherche « scientifique » sur la nutrition, et de financer ces organismes jusqu’à 100%. Ils organisent des congrès, après desquels ils invitent des médecins et des journalistes, qui relayeront ensuite leur discours marketing bien rodé. Bref, des conflits d’intérêts flagrants. (Comme disaient Neg’Marrons : c’est la monnaie qui dirige le monde, c’est la monnaie qui dirige la terre, et qu’on le veuille ou non, c’est comme ça on ne peut rien n’y faire).

Cette propagande à bien fonctionné, mais est-ce que vous vous êtes posés les bonnes questions ? Les questions simples sans tenir compte de ce qui se dit dans le médias. Comme : pourquoi 75% de la population mondiale est intolérante au lait de vache, a qui est destiné le lait de vache, ou quels sont les mammifères (à part nous) qui se nourrissent du lait d’un autre mammifère ? Aucun, c’est tout-à-fait contre-nature!

Il suffit d’observer la nature pour se rendre compte que le lait d’un animal est destiné à son petit (la lait de vache est fait pour le veau, et le lait d’humain est fait pour le petit humain). Le lait de chaque mammifère est spécifiquement adapté aux besoins particuliers de son petit. c’est évident. Et aucun mammifère ne continue à boire du lait maternel après la petite enfance.

Mais le lait de vache est saturé en graisses, contient trop de caséine, des phytohormones et des protéines destinés au veau, permettant au petit veau de décupler son poids de naissance en un an ! Ce lait est totalement inadapté à notre organisme, ce qui en fait littéralement un poison pour notre corps. Il élève le cholestérol sanguin et les graisses du sang parce qu’il contient des graisses saturées qui contribuent aux maladies cardiovasculaires. Sans compter qu’il faut le pasteuriser pour détruire les germes et bactéries bovines qui sont nocives pour nous.

Le lait de vache contient trop de protéines qui ne nous conviennent pas, qui pour être éliminées par le corps, obligent celui-ci à mobiliser son calcium. Du coup, les produits laitiers sont l’une des causes principales de l’ostéoporose ! Au lieu de nous apporter son calcium, les produits laitiers consomment le calcium apporté par les autres aliments ? C’est un résumé simplifié, je ne vais pas détailler ici pourquoi ça dérègle le rapport entre les cellules ostéoclastes et les cellules ostéoblastes, mais en gros c’est ça.

C’est l’Europe (surtout les pays nordiques), les Etats Unis et l’Australie qui consomment le plus de lait de vache, c’est aussi dans ces pays qu’il y a le plus grand % de cas d’ostéoporose.  Les pays où il y a le moins de % de cas d’ostéoporose, ce sont les pays qui consomment très peu de lait : comme la Chine, la Turkie, le Chili ou le Japon. Pays qui ont aussi de meilleures espérances de vie d’ailleurs.

Et je ne vous parle pas des antibiotiques que l’industrie laitière administre à ces pauvres vaches usines-à-lait, pour traiter les maladies et infections développées à cause du rythme affolant de la folie humaine. Et ou finissent ces antibiotiques d’après vous ? Eh oui, dans notre organisme ! Ce lait, issu de vache malade, contient aussi des cellules somatiques (du pus quoi).

Bref, il n’est pas « naturel » pour l’homme de boire du lait de vache. Mais si vous cherchez cette texture, il y a une multitude de laits végétaux qui vous combleront. Merci pour votre visionnage. Je n’incite personne à arrêter de boire du lait de vache. Vous faites ce que vous voulez… Chacun ses vices. Mais soyez conscient de ses dangers, restez lucide. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *