Pour les sources et inspirations, cliquez sur le logo YouTube en bas à droite de la vidéo pour accéder à la description. Si vous désirez participer à l'aventure de Mouton Lucide, regardez l'épisode "J'ai besoin de VOUS".

Grégoire Lacroix a dit un jour « Le stress n’est que la soumission avouée à des contraintes non choisies. »

Dans la société moderne où nous vivons, nous sommes constamment confrontés à diverses agressions sources de stress chronique. A l’heure de l’hyper-connexion, des notifications surgissent de partout (mails, réseaux sociaux, SMS et tout autre forme de contact électronique). Par peur de rater quelque chose d’intéressant, on multiplie les vérifications. C’est qu’on appelle le syndrome « FOMO ».  Mais il y a aussi les contraintes sociales, le travail, l’emploi du temps, la pollution environnementale, les additifs alimentaires, les colorants, les pesticides, les radiations, les ondes électromagnétiques, le bruit, l’insécurité, l’individualisme, les écrans, le téléphone.

Tout cela est néfaste et notre organisme n’est pas adapté pour être confronté à ça en permanence. Ce rythme nous épuise et la première des causes de dégénérescence des individus est l’épuisement du système nerveux. La dépression est caractéristique de notre société.

La biologie du corps humain est active en permanence et s’adapte à son environnement, aux émotions et aux pressions extérieures, c’est ce que l’on appelle l’homéostasie. Mais quand ces pressions deviennent chroniques, non maitrisées et ne laissent pas le temps à l’organisme pour s’adapter, celui-ci va générer différents troubles physiologiques ou psychologiques.

Les glandes surrénales libèrent du cortisol en permanence, ce qui entraîne leur épuisement, provocant une série de réactions biologiques en cascade qui vont affecter le système endocrinien, immunitaire et nerveux, les piliers de l’homéostasie quoi. Ces réactions auront un impact sur le système digestif, respiratoire ou cardiovasculaire. Le corps se mettra alors en sécurité (maladie, douleurs, troubles du sommeil, irritation, dépression, anxiété, agressivité, démotivation) et risquera même l’épuisement au point de ne plus pouvoir endiguer les répercussions des tensions. Dans le monde du travail, on appelle ça le « Burn out ».

De plus les principales réactions au stress continu et répétitif sont des réactions hormonales et organiques qui entraînent des perturbations sur nos cellules. D’ailleurs le docteur Hans Selye a pu constater que l’exposition au stress entraîne une modification hormonale.

Beaucoup ne se rendent pas compte qu’ils sont soumis à cette pression et manquent d’épanouissement. Alors comment le réaliser ? Il y a une méthode très simple pour en prendre conscience : si vous sentez que vous avez besoin de vacances, c’est que votre vie n’est pas assez épanouie.

Il est temps de se poser les bonnes questions et de réagir si on veut encore avoir du jus passés 40 ans. Sortir de cet esclavagisme moderne et améliorer son bien-être est primordial. Sinon en tant que moutons, nous serons tous tondus.

Ralentissez pour vous régénérer !! Débranchez ! Essayez par exemple de vérifier moins souvent votre boite de réception, mangez plus lentement, arrêtez-vous quelques instants pour respirer profondément. Evitez aussi les polluants : éloignez la box internet de votre lit par exemple, rapprochez-vous de la nature, nourrissez-vous mieux.

Dopez votre système nerveux en ayant une attitude positive : souriez, faites des bonnes actions, racontez des blagues, prenez les choses avec du recul, faites des activités épanouissantes. Une autre solution est de vous abonner à ma chaîne afin d’être conscient des dangers de notre société pour mieux les éviter. Gardez le sourire et n’oubliez pas : restez lucide.

2 commentaires sur “Un MONDE TOXIQUE – Sois pas si bêêête #4

  1. Une vie paradoxale qui génère du stress. On nous rabache qu’il faut acheter Français. Mais… des porcs ou des poulets de batteries pour sauver NOS emplois en NOUS empoisonnant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *