Pour les sources et inspirations, cliquez sur le logo YouTube en bas à droite de la vidéo pour accéder à la description. Si vous désirez participer à l'aventure de Mouton Lucide, regardez l'épisode "J'ai besoin de VOUS".

Une personnage de téléréalité à dit un jour : Mélancolique c’est quand on a bu et après on cuve ?

Les téléréalités sont des émissions dans le principe est de suivre la vie quotidienne d’anonymes ou de célébrités. Ces émissions qui passent sur la télévision Française depuis les années 90, sont de plus en plus variées car elles ont beaucoup de succés. Mais pourquoi elles ont autant de succès ? Surtout qu’on n’y apprend rien, c’est même souvent absurde.

-Pour être poli.
-C’est du voyeurisme? Non
-On cherche quelqu’un qui pourrait nous ressembler ou nous renvoyer une bonne image de nous mêmes ?
-Il y a un peu de ça, mais c’est pas ça.
-Bon, c’est quoi alors?

C’est principalement à cause du STRIATUM, une petite partie de notre cerveau qui est impliqué, entre autres, pour nous donner du plaisir :  il intervient donc sur les circuits de gestion de la douleur, de l’accoutumance, de la récompense et de ce que nos voisins allemands appellent la schadenfreude.

Ce terme n’est pas facile à traduire en Français, mais je vais vous donner un exemple : si un de vos amis frime auprès de vous parce qu’il a gagné au loto par exemple, vous serez content pour lui mais vous n’éprouverez pas de plaisir. C’est une autre région de votre cerveau qui est stimulée, pas votre STRIATUM.

Par contre, s’il arrive une mésaventure à cet ami, le STRIATUM va réagir pour vous donner du plaisir. (bien fait, ça lui apprendra à me narguer !).La schadenfreude c’est ça, cette joie un peu sadique provoquée par le malheur d’autrui. On général on la garde pour soi, car c’est pas très honorable. (Mais quel rapport avec la téléréalité ?)

Quand un candidat de téléréalité se fait malmener par un autre candidat, par la production ou par un jury, le STRIATUM est surexcité et provoque en vous cette schadenfreude en nous donnant du plaisir. C’est exactement le même sentiment qui est exploité par les vidéos de chutes et de fails, une joie malsaine quoi. Le mot Schadenfreude est justement composé des mots Schaden (qui signifie faire du mal) et de Freude (qui veut dire joie).

Divers neurologues ont remarqué que si cette zone est trop souvent stimulée, cela réduit la matière grise de l’hémisphère droit du cerveau. Ça rend con quoi. Alors regardez plutôt mes vidéos, qui stimuleront votre lobe frontal, la zone qui concerne le raisonnement, la logique et la lucidité. Alors abonnez-vous.

2 commentaires sur “POURQUOI ON AIME LA TÉLÉ-RÉALITÉ – Sois pas si bêêête #7

  1. La schadenfreude, la joie de sentir que c’est vraiment dommage pour l’autre, c’est le sel de la télé-réalité… Et : sûr que « ça rend con, quoi ». Mébon, il y en a qui sont déjà cons au départ. Pour ça qu’ils aiment.

Répondre à lililalili Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *