Pour les sources et inspirations, cliquez sur le logo YouTube en bas à droite de la vidéo pour accéder à la description. Si vous désirez participer à l'aventure de Mouton Lucide, regardez l'épisode "J'ai besoin de VOUS".

Il y a plus de faits et de détails historiques valables dans les œuvres d’art qu’il n’y en a dans les livres d’histoire. Charlie Chaplin.

Si nous ouvrons un livre d’histoire, on nous apprend qu’il y a environ 10000 ans c’était l’âge de pierre, et qu’à cette époque l’homme ne savait faire aucun outil à part tailler des silex, qu’il ne savait rien sculpter et était loin d’inventer ne serait-ce que la roue. On apprend tous ça dès l’école primaire, développant une pensée unique qui nous garde inculte et nous éloigne des découvertes contradictoires mais pertinentes, comme Puma Punku, j’en parle dans cet épisode, ou encore Göbekli Tepe que je vais aborder maintenant.

Göbekli Tepe est un sanctuaire monumental situé au sud-est de la Turquie, près de la Syrie. Cet endroit fût classé site archéologique en 1963, mais aucune organisation n’avait eu le temps ni les finances pour explorer le site. Ce n’est qu’en 1995 qu’une équipe d’archéologues se rend sur place et commence les fouilles. Mais ils découvrent rapidement que quelque chose ne trouve pas rond : ils appellent alors des équipes archéologiques en renfort envoyées par les Etats-Unis, par le ministère turc et par l’institut archéologique allemand qui dirige le chantier.

Ils découvrent qu’ils sont en train de fouiller une colline artificielle, dont la structure est un temple en pierre datant de 11500 av. J.-C., soit il y a plus de 13500 ans. Les enceintes sont dessinées par des piliers de plus de 10 tonnes disposés en cercle et gravées avec des personnages et des animaux stylisés et finement représentés. Il trouvent aussi des sculptures représentant des animaux qui ne sont pas de la région, comme des sangliers, des renards, des tatous ou des oies.

Selon les derniers rapports des spécialistes, il aurait fallu plusieurs centaines d’hommes pendant environ 3 siècles pour construire ce lieu, ainsi qu’une coordination nécessitant des calculs et un langage précis. Des graines ont aussi été trouvées, mais ça colle mal car l’agriculture n’était pas encore pratiquée officiellement, ainsi que des outils beaucoup plus évolués que les silex primitifs. Bref, on est loin des barbares poilus vivant dans des grottes qui tapaient sur les cailloux en grognant.

L’orientation des mégalithes vers la constellation d’Orion suppose aussi les premières connaissances en astrologie, et des hiéroglyphes impliquent la première forme d’écriture. Le site serait une sorte de temple chamanique dont les adeptes vouaient un culte à l’esprit de la nature et des hommes. Je serais curieux de savoir ce qu’en pensent les fervents défenseurs des grandes religions adeptes du dieu unique, comme le christianisme, le judaïsme ou l’islam, qui n’ont même pas 3000 ans.

Quoi qu’il en soit, le site aurait été abandonné en 8000 av. J.-C., et aurait été volontairement tellement enfoui, jusqu’à donner une forme de colline. Il reste aujourd’hui beaucoup de choses à découvrir sur ce site. Les analyses géomagnétiques indiquent d’ailleurs qu’au moins 250 pierres supplémentaires seraient encore enfouies.

Bref, faute de mieux, ce lieu serait donc le premier centre d’innovation du monde et le point de départ des civilisations telles que l’Egypte, Babylone ou la Grèce antique.

Pourquoi pas, personnellement je préférerais qu’on ne nous oriente pas vers des simples hypothèses, et encore moins qu’on nous les écrive dans les bouquins scolaires. Légitimer de simple suppositions dans des livres d’apprentissage empêche la remise en cause et discrédite toutes les autres éventualités. Ca rend dupe et ça entrave notre évolution. Alors restez lucide, abonnez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *