Pour les sources et inspirations, cliquez sur le logo YouTube en bas à droite de la vidéo pour accéder à la description. Si vous désirez participer à l'aventure de Mouton Lucide, regardez l'épisode "J'ai besoin de VOUS".

J’entends souvent des clichés d’ignorants qui ont peu voyagé : Aux USA il n’y a rien à voir, la Hollande c’est pour les drogués, au Portugal on ne mange que de la morue, le Brésil ça craint, en Chine on mange des chiens et des insectes.

Etant actuellement à Bangkok, j’ai eu l’idée de tourner cet épisode car je me suis rendu compte que la Thaïlande souffre du cliché « c’est pour les prostituées pas chères ». Mais de la prostitution il y en a partout. Le plus grand bordel en plein air c’est au bois de Boulogne d’ailleurs. La réputation de la Thaïlande est devenue celle d’un pays de pervers avec des filles faciles partout. Eh non, il y en a que dans les endroits très touristiques, comme Pucket et alentours ou certains quartiers de Bangkok. Pourquoi ? Parce que la quasi-totalité des clients des prostituées thaïlandaises sont des occidentaux qui ne viennent que pour profiter du cout de la vie dérisoire et utiliser enfin leur quéquette. Bon, c’est sûr qu’une gâterie dans un décor paradisiaque c’est un bon délire, mais c’est encore mieux si c’est gratuit et consentant non?

Bref, passons… la prostitution et ses causes n’est pas le débat. La Thaïlande est un pays magnifique et ne mérite pas ça.

C’est dommage qu’à cause de certains aprioris, beaucoup restent dans leur ignorance et ne découvriront donc jamais la beauté de certains pays. C’est important de voyager et d’aller voir par soi même. C’est quelque chose de naturel, de précieux et même de nécessaire. Mais faut-t-il encore sortir des sentiers battus et éviter les endroits touristiques, forcément. Voyager c’est la meilleure expérience pour ouvrir l’esprit et élargir sa vision de la vie :  découvrir une autre culture, une autre façon de penser et de voir le monde. Partager les rites quotidiens avec les locaux représente des moments éphémères qu’il faut apprécier comme ils viennent et avec humilité.

Le choc des cultures permet d’appréhender certaines de nos limites et d’explorer plusieurs de nos capacités. Ca nous incite à la comparaison et à la réflexion sur notre culture et nous éloigne naturellement des grands canaux médiatiques qui ferment notre esprit. Ca fait prendre conscience que notre société occidentale est malade, qu’on perd les valeurs fondamentales et qu’on est moins tolérants les uns envers les autres.

On apprend énormément en voyageant. Ca rend optimiste et plus sur de soi. Si vous manquez de confiance en vous, laissez tomber les astuces de coachs bidons sur internet, rien ne vaut un voyage en solo à l’aventure dans un pays inconnu. Vous vivrez des sensations fortes et irez d’avantage vers les autres. Sortir de sa zone de confort et se frotter à une culture et à un environnement étranger ne peut que renforcer la confiance en soi. Le voyage comporte une part de risque qu’il faut savoir accepter. L’occident est un milieu tellement sécuritaire que notre instinct est rarement mis à l’épreuve. C’est en se retrouvant dans une situation inconnue et risquée qu’on réalise certaines choses et qu’on apprend à relativiser. On se sent toujours grandis après des expériences qui à priori paraissaient difficilement surmontables, et on se rend compte que la solution aux problèmes se trouve souvent en nous : notre instinct ne nous trompe pas. Ces expériences enrichissantes et pleines d’émotions provoqueront un prise de recul et feront que vous vous reconnecterez avec votre vie et vos proches et prendrez les soucis du quotidien avec sérénité.

Une excuse fréquente qui empêche certains de voyager est que ça coute cher. Mais c’est une légende urbaine entretenue par l’industrie du tourisme de masse pour vous vendre des forfaits à prix d’or. Dans un hôtel luxueux 5 étoiles avec salle de sport, piscine en all inclusive, non seulement ça coûte cher, mais vous passerez trop de temps à profiter des équipements de l’hôtel et des repas, plutôt que d’être réellement en immersion. Il y a des trucs à bouffer là, j’ai faim. Je viens d’acheter un régime de délicieuses bananes pour 30 baths : alors ça fait 70 centimes.

Il existe plein d’alternatives pour voyager à peu de frais, qui sont justement propices à l’immersion, comme le WWOOFing, le couchsurfing, le camping, les logements auprès d’hôtes locaux. Renseignez-vous, il y a plein de possibilités pour voyager moins cher et donc plus souvent. Mais méfiez-vous, cette liberté est un virus : on ne peut plus se passer d’aventure après un voyage solo, c’est vite fait de devenir un backpacker marginal.

Perso je ne suis pas un globe-trotter car j’ai des proches qui me manquent rapidement en France, mais ça m’excite grave et je fais mon routard dès que je peux. (Ils roulent comme des oufs ici.) En tout cas j’espère avoir communiqué et stimulé l’envie d’aller voir ailleurs parce que ça rend libre et lucide. Si vous avez aimé ma vidéo, dites-le avec un pouce vert, et si vous voulez éviter d’attendre ma prochaine vidéo devant votre écran, abonnez-vous.

Un commentaire sur “ALLEZ VOIR AILLEURS ! – Sois pas si bêêête #10

  1. Je vous suis toujours avec autant de plaisir et d’intérêt. Cette vidéo est vraiment à voir. Jeunes ou adultes c’est un grand moment de vérité. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *